De Onze Feuilles – Introduction

De Onze Feuilles – Introduction
(Dino Olivieri – traduit par Mlle Polina Marazyuk)

«J’ai aperçu dans ce monde
Quelques onze piliers luisants.
Et j’ai sondé, en long et en large,
Les onze profondeurs obscures.

Au-delà de ce qui n’a point de frontière,
Là où l’esprit même vacille,
J’ai songé à un arbre majestueux.

Son entrelacement est sublime,
Ses branches s’ouvrent en arc,
Et ses rayons sont grandioses,
Les cycles célestes s’entremêlant
Et plongeant dans l’or même de ses racines.

Ornant les joies infinies de l’univers
D’un bois sacré simplement parfait
Dans un feuillage accompli de onze feuilles.

Je les vois ainsi, pareils à des membranes noires
Venant de la lumière rosée d’étoiles :
Des voiles immenses sur les mers du néant
Gonflées par un souffle froid et enveloppant
De celle qui est la mère de chaque haleine.»

«Songes de la Grande Mère»
De Onze Feuilles

Collegamenti Esterni
http://www.onyrix.com/di-undici-foglie-romanzo-dino-olivieri/

Utilizzando il sito, accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra. maggiori informazioni

Questo sito utilizza i cookie per fonire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o clicchi su "Accetta" permetti al loro utilizzo.

Chiudi